Qui sommes-nous ?

Sous la direction de Bruno Latouche (ancien directeur adjoint des Bains de Musique) et José Alvarez (violoniste) avec son Président Michel Decoust, (compositeur, chef d’orchestre, Inspecteur général honoraire au Ministère de la Culture) et son Président d’honneur Laurent Petitgirard (compositeur, chef d’orchestre et secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux Arts).

Cette Académie a pour vocation de promouvoir un enseignement musical de haut niveau. Encadrée par des professeurs de conservatoires supérieurs français et étrangers, elle s’adresse aussi bien à des élèves engagés dans une carrière professionnelle ou préparant des concours internationaux, qu’à de grands amateurs et de jeunes débutants motivés.

Les instruments et disciplines enseignés sont le piano, les cordes, les instruments à vents, le chant, la musique de chambre et l’improvisation jazz. Les stagiaires peuvent participer à l’orchestre de l’académie et se produire sur la scène de l’Auditorium. De nombreux cours d’interprétation ainsi que les auditions sont ouverts au public.

A l’issue du stage, est décerné sur concours le Grand Prix de l’Académie, qui comprend une dotation financière et l’engagement comme soliste pour un concert de la saison suivante.

Le Centre Culturel de Flaine accueille les « Petits Concerts » à 18h, pour les plus jeunes musiciens de l’académie qui ont alors l’occasion de se produire en public.

Des concerts gratuits, donnés par les meilleurs stagiaires de l’Académie et les professeurs, sont proposés à l’Auditorium Eric et Sylvie Boissonnas, superbe salle de concert de 500 places.

*Le programme des concerts, donnés par les meilleurs stagiaires de l’Académie, est disponible quelques jours à l’avance à l’office de tourisme et sur le site de l’académie.

L’Académie Internationale de Musique de Flaine a l’agrément de formation professionnel AFDAS. Elle est réalisée avec le soutien du Syndicat Intercommunal de Flaine, du Centre Culturel de Flaine, de l’Office de Tourisme de Flaine, quelques commerçants de Flaine et des Carroz.

FLAINE ET LA MUSIQUE CLASSIQUE…

L’origine de la musique classique à Flaine

La station de Flaine a été créée par Eric et Sylvie Boissonnas.
Rémi Boissonnas, frère aîné d’Eric, fit lui aussi partie de l’équipe des débuts de Flaine.

Très bons alpinistes, mais également pianistes accomplis, ils souhaitèrent tous deux que la station soit un lieu d’accueil pour la musique.

Dès 1969, Rémi eu l’idée de faire venir à Flaine des musiciens, jeunes ou déjà reconnus ; en échange d’une semaine de ski, ils donnaient un concert. C’est ainsi que Michèle Boegner, Augustin Dumay, Eric Heidsieck, Frédéric Lodéon, Pascal Rogé et bien d’autres jouèrent dans la salle de cinéma, dont l’acoustique avait été étudiée pour la musique.

Par la suite, Eric et Rémi (devenu président de l’Ecole Normale de Musique de Paris) proposèrent à Serge Petitgirard qui y enseignait, d’organiser des stages de musique à Flaine. Au travail de la journée succédaient les concerts du soir. Rémi baptisa « Bain de Musique» cette immersion des élèves dans leur discipline. Les conditions réunies étaient particulièrement favorables au progrès de chacun : de nombreux studios de travail équipés de pianos, un orchestre de stagiaires et les distractions qu’offre une station de haute altitude.

Il y eu rapidement trois cents stagiaires et une trentaine de professeurs. Cependant, Eric souhaitait voir le Bain de Musique prendre une autre ampleur. En 1984, il demanda aux architectes Daniel Chiquet et Marion Jossa de concevoir le projet d’un auditorium de 500 places. La salle fut inaugurée le 2 août 1986 par un récital du pianiste Eugen Indjic. En 1987, Laurent Petitgirard succéda à son père et prit la direction de l’Académie et du Festival de Flaine avec Bruno Latouche comme directeur adjoint.

L’année 1997 fut la dernière du Festival et Bain de Musique.

Flaine, une ambiance particulière

Il faut bien reconnaître qu’à Flaine, les conditions de travail sont idéales. Les espaces musicaux sont proches les uns des autres, réunis par des ascenseurs inclinés, s’ils se trouvent à des niveaux différents (Flaine Forum et Flaine Forêt).

Les stagiaires logent souvent dans le même immeuble que leur professeur, ce qui rend facile les contacts en dehors des heures d’études.

Les « master classes » occupent de grands salons ou la chapelle, un public nombreux peut donc y assister. L’académie garantit que chaque stagiaire aura un piano à sa disposition au moins 6 heures par jour. Il en est de même (sans piano) pour les autres instrumentistes.

L’Auditorium de 500 places où ont lieu les concerts est très confortable et son acoustique exceptionnellement bonne.

Il y a aussi l’atmosphère de la montagne, les promenades, la vue sur les aiguilles de Chamonix et sur le Mont Blanc à partir des Grandes Platières qui sont desservies par le téléphérique. Les stagiaires confessent qu’à Flaine, ils connaissent le bonheur….

A propos de l’Auditorium : L’inauguration eu lieu en grande pompe, le 2 août 1986.
Eugen Indjic donna un magnifique récital de piano. Tout le monde s’extasia sur la qualité de l’acoustique, sur l’élégance de l’architecture et sur la fontaine de Pol Bury qui anime le foyer.

Aujourd’hui, une passion intacte !

Durant la 1ère quinzaine d’août, « L’Académie Internationale de Musique de Flaine perpétue la tradition d’enseignement musical de haut niveau, avec toujours une exigence de conditions de travail de qualité pour les professeurs et les stagiaires.